Histoire de la maison

Friedrich Nietzsche passa sept étés (1881 et 1883-1888) dans cette maison, au cœur de Sils-Maria. Elle appartenait à l’époque à la famille Durisch et resta longtemps une propriété privée après les séjours de Nietzsche. Elle fut utilisée pendant un certain temps pour loger le personnel de l’hôtel Edelweiss, situé à côté. En 1958, cette maison de près de deux cent ans devait être vendue et accueillir une activité commerciale, ce qui aurait conduit à de nombreux changements de son architecture. Heureusement, ce destin lui fut évité. Plusieurs personnalités ayant reconnu la valeur culturelle et historique de la maison s’engagèrent financièrement et de leurs idées afin de l’ouvrir à un vaste public. C’est grâce à ces personnes que la Fondation de la Maison Nietzsche à Sils-Maria vit le jour en 1959. La Fondation acheta la maison, la fit rénover avec discernement et y installa un musée. Le 25 août 1960, au soixantenaire du décès de Nietzsche, elle ouvrit ses portes pour la première fois au public intéressé. La Fondation, qui est jusqu’à aujourd’hui responsable de la maison, suit un concept triple.

D’une part, une exposition abondante informe sur la vie et l’œuvre du philosophe. D’autre part, la maison est un lieu de séjour, de travail et de recherche. La Fondation offre aux personnes intéressées d’un point de vue artistique et intellectuel la possibilité de faire un séjour de recherche et d’études pendant trois semaines au maximum. Le but est de cultiver un dialogue vivant entre les chercheurs et de fournir un terrain fertile aux pensées et discussions, tout en évitant à la Maison Nietzsche d’être ensevelie sous une poussière muséale.

En outre, depuis le milieu des années 1980, des expositions temporaires présentent régulièrement l’art contemporain régional avec ou sans rapport avec Nietzsche.

Exposition temporaire actuelle

Ceci rend ainsi un hommage au fait que Nietzsche, plus que tout autre penseur, continue à inspirer des discussions productives sur ses idées et sa personne.